Fabrication

Réalisation

Mes whistles sont réalisés artisanalement en métal (aluminium et laiton) principalement. Certaines pièces sont réalisés par usinage numérique.

Je propose pour certains modèles un corps en fibre de carbone, offrant un aspect et un toucher différent et original rappelant le bois d’ébène – sans ses inconvénients de fragilité et d’entretien.

Tous mes whistles sont accordables avec des coulisses en laiton. Les blocs sont réalisés en plastique technique adapté au contact alimentaire (POM).

Conception

Je ne copie aucun modèle existant, préférant ‘calculer’ mes gabarits de flûtes à l’aide d’un logiciel maison.

A partir de données expérimentales et théoriques sur l’impédance acoustique des tubes, trous latéraux et extrémités, j’ai développé un programme d’optimisation numérique permettant de trouver le meilleur compromis entre le placement des modes de résonance et les contraintes physiques de dimension de l’instrument. Ce programme est écrit en Scilab, et permet de calculer les flûtes selon toutes les tonalités.

Mise au point

De nombreux prototypes et différents modèles ont été réalisés et testés au cours des années avec l’aide de nombreux musiciens experts et professionnels (que je remercie anonymement tous ici).

Les paramètres de forme de la tête (hauteur du canal, chanfrein de sortie, angle de biseau, taille de la fenêtre, etc.) ont été choisis pour fournir un son clair, assez puissant et au timbre riche. Le canal courbe et le matériau du bloc limitent la formation dans le canal de gouttelettes dues à la condensation de l’air expiré. Les trous sont finis individuellement avec sous-coupage interne et chanfreinage léger des bords externes. Un insert placé dans la perce permet d’optimiser la justesse du registre aigu.

Tous mes instruments sont assemblés, ajustés et testés à la main.